Compétences et légitimité : le diplôme ne fait pas tout